DEMARRER ET S’ ARRETER

Démarrage  sur terrain plat

La procédure sur terrain plat vous a été expliqué par votre enseignant.
Nous ne reviendront pas dessus ici, mais nous irons plus en profondeur sur des explications qui vous permettront une meilleure compréhension.

Il est important que vous compreniez comment fonctionne votre véhicule. Le moteur 4 temps (celui que l’on a dans les véhicules) est un moteur à combustion internet.
Je vous oriente donc vers la page de « la transmission« , vous comprendrez mieux la mécanique du véhicule après avoir vu les différentes vidéos.

UN démarrage en douceur vous permettra de ne pas effrayer les autres usagers, et d’éviter tout accrochage.
Cela fait parti de l’ écoconduite : une bonne gestion de l’embrayage préservera votre véhicule de l’usure.

Questions récurrentes:

  • Pourquoi doit-on accélérer avant de lâcher l’embrayage au démarrage?
    Pour éviter de caler. A l’auto-école nous roulons avec des véhicules diesel. Pour ce type de véhicule nous pouvons nous permettre de chercher le point de patinage sans accélérer avant. On prend le risque de caler mais si cela est bien exécuté il n’y aura aucune conséquence. En revanche, pour les véhicules à essence cela n’est pas possible: Si vous n’accélérez pas avant de chercher le point de patinage vous allez automatiquement caler.
    Nous vous habituons donc à l’auto-école à démarrer de manière à ne pas caler, et ce peut importe le type de véhicule que vous aurez.
  • Pourquoi est-il difficile de démarrer lorsque l’on passe d’une voiture à l’autre?
    Chaque véhicule est différent. D’un modèle à l’autre la course de l’embrayage peut varier. En plus de cela, même pour deux véhicule de même modèle, l’usure de ceux-ci affecte directement les véhicule et les rendent tous unique.

 

Démarrage en côte

Il y a deux manières d’éxecuter un démarrage en côte:
– Avec frein à main
– Sans frein à main
Soyez sûre d’avoir appris les deux manières de démarrer à l’auto-école.
Habituellement, vous utiliserez plus facilement le démarrage sans frein à main.
Néanmoins, en cas de pente très importante, ou d’utilisation d’un véhicule essence (pour les même raison), vous serez plus enclin à utiliser le démarrage en côte avec le frein à main.

Soyez sûr d’avoir apris à retirer le frein à main correctement, cas échéant cela pourra vous perturber dans votre démarrage.

 

 

 

Arrêt

Vous devez apprendre à vous arrêter à un endroit précis.
Il y a des concepts que vous devez absolument comprendre pour pouvoir vous arrêter correctement, et utiliser correctement votre véhicule, tel que:
– Les différentes manières de freiner (les Freinages progressif, dégressif, et continu).
– le frein moteur, ce que c’est et comment cela marche
– Ce que signifie « débrayer » et « embrayer » concrètement.
–  la relation entre vitesse et distance de freinage
– La relation entre l’environnement (état de la chaussée, conditions climatiques) et la distance de freinage.

Votre enseignant vous apprendra à vous arrêter, vous devez tester toutes ces manières de freiner. Vous devez comprendre que lorsque l’on accélère pas, le véhicule perd de la vitesse, cela grâce à diverses résistances, mais également à l’effet du frein moteur. Vous devrez également comprendre que les « broutements » du moteur lorsque l’on freine signifient qu’il faut appuyer sur l’embrayage sous peine de caler.

Vous devez impérativement faire l’expérience de l’utilisation du frein moteur avec différentes vitessesmais à allure similaire (par exemple rouler à 30 km.h en 1 ère, en 2 ème et en 3 ème, vous constaterez que votre véhicule ne freine pas de la même manière, le frein moteur agit différemment).

Normalement, on freine dans un premier temps, puis o appuie sur l’embrayage pour ne pas caler, cela permet de profiter du frein moteur le plus longtemps possible.
Lorsque l’on roule en première très très lentement, on peut appuyer sur l’embrayage d’abord. On estime qu’on va trop lentement pour utiliser le frein moteur, et qu’attendre avant de débrayer nous ferra caler rapidement.
Ainsi, vous devez vous entrainer à vous arrêter à allure faible pour comprendre quand vous pourrez appuyer sur l’embrayage d’abord.

Vous devez comprendre que l’arrêt de précision se fait avec des ajustement, on ne freine pas directement comme il faut dés le début, on s’ajuste au fur et à mesure que l’on s’arrête.

 

L’état de votre véhicule influencera également directement votre manière de freiner. En effet, vos plaquettes et disques de freins doivent être régulièrement contrôlés et changés. En ce qui concerne les plaquettes de freins, lorsqu’elles sont usées, vous le reconnaitrez au grincement que la voiture émet lorsque vous freinez. Il est déconseillé d’attendre ce seuil, pour savoir quand les changer, il vous suffit d’appeler votre concessionnaire, qui vous diront quand changer les plaquettes.
Globalement, on change les plaquettes tout les 30 000 km et les disques tout les 80 000 km environ.
On les change par paire (avant ensemble et arrière ensemble). Globalement, on change les disques de frein tout les deux jeux de plaquette.

 

Vous devez également régulièrement vérifier le niveau du liquide de frein (ATTENTION, un véhicule sans liquide de frein est un véhicule qui ne freine plus, cela est extrêmement dangereux).
Votre enseignant vous apprendra à vérifier ces niveaux.

 

 

 

 

 

Partager