Enjeux de la formation

Conduire est une action citoyenne. Ainsi, toute personne qui conduit un véhicule à moteur se doit d’être formé pour, il en va de sa sécurité et celle des autres. La route étant partagé avec les autres usagers, la formation à la conduite se doit d’être exigeante, afin de permettre un partage de la chaussée dans des conditions sécuritaires.

La formation à la conduite a pour objectif de former les futurs candidats à la conduite, et de leurs apporter les connaissances théoriques et pratiques permettant de circuler en toute autonomie et en toute sécurité

Ainsi, durant cette formation, l’élève se forme et acquiert les compétences nécessaires à la conduite, conformément au programme de formation à la conduite. Aussi, à l’issue de sa formation, le futur candidat comprend que conduire est une responsabilité citoyenne. Il devra être capable d’appliquer et d’adhérer aux valeurs liées à la sécurité routière, permettant une conduite sûre.

Déroulement de la formation

Les stagiaires sont accueillis à l’auto-école, au 09 avenue de Taillebourg, 75011 Paris .

Tous les rendez-vous, sauf cas particulier et en accord avec les apprenants, sera effectué à cette adresse.

LECONS EN SALLE :

  • Des cours collectifs sur les grands thèmes de la sécurité routière ont lieu deux fois par semaine, les jours sont affichées à l’auto-école.
  • Les leçons de code ont lieu à l’auto-école aux horaires affichées à l’Auto-école. Les élèves ont la possibilité d’appeler l’auto-école pour tout renseignement.
  • L’auto-école travaille en collaboration avec « Le Code Rousseau », l’élève à la possibilité de souscrire à un abonnement lui permettant de travailler sur l’apprentissage théorique de la conduite chez lui.
  • Il est primordial d’arriver 5 minutes avant le cours, une fois le cours entamé, les allés et venus perturbent les élèves lors de leur apprentissage.
  • L’élève doit se rendre en salle avec le matériel adéquat, c’est-à-dire au minimum un stylo, et de quoi noter lors des cours de code avec l’enseignant, s’il pense en avoir besoin.

Leçon de conduite :

Les cours de conduite sont dispensées conformément au programme de formation.

Avant de prétendre à une date pour l’examen de la conduite, les objectifs du programme doivent avoir été travaillés et validés.

Ainsi :

  • Les rendez-vous pour les séances de conduite ont lieux à l’auto-école.
  • L’élève devra se munir de son livret d’apprentissage et de sa fiche de suivie
  • L’enseignant laissera ensuite l’élève s’installer, s’il l’a déjà appris, avant de commencer la leçon de conduite.
  • La leçon de conduite suit une organisation précise, en conformité à la pédagogie par objectif :
  • Evaluation (générale, spécifique statique et dynamique)
  • Bilan et détermination de l’objectif
  • Cours (en intégrant de la progressivité)
  • Bilan (pour valider l’objectif ou pas)
  • Projection pour la prochaine séance
  • Des pauses sont possible à la demande de l’élève.

Une pause sera en tenue toute les heures si une leçon se compose de plus d’une heure de conduite.

  • La leçon de conduite s’achève devant l’auto-école.
  • A l’issu de cette leçon, l’élève pourra se diriger vers l’accueil pour programmer des nouveaux cours de conduite.

Les enseignants sont disponibles à tout moment, si l’élève a des questions de type contenu d’apprentissage, d’organisation ou d’autre genre.

Conditions pour un passage des épreuves de l’ examen :

  • Epreuve théorique du permis de conduire :

Lorsqu’un élève se sent prêt pour l’examen, il effectue un examen blanc à l’auto-école. S’il fait moins de 5 fautes, il lui appartient de s’inscrire à une date pour l’examen. L’auto-école l’accompagne pour cela.

  • Epreuve pratique du permis de conduire :

Etant donné le nombre limité de place et le cout onéreux des heures de conduite, cela est plus délicat.

Lorsque l’élève se rapproche d’un niveau permettant d’envisager un passage à l’examen pratique, alors nous organisons un examen blanc. L’élève, accompagné de son enseignant, se rendent à un circuit d’examen. Dès lors un examen blanc a lieu dans les conditions similaires à un examen du permis de conduire.

A l’issue de cet examen, élève et enseignant échangent. L’enseignant donne son « avis d’expert » à l’élève sur son niveau réel (en s’appuyant sur l’examen qui a précédé).

Si l’élève a un niveau suffisant pour cela, une date lui sera proposé.

Cas échéant, l’enseignant explique ce qu’il reste à travailler, et si l’élève le demande une programmation du reste de la formation lui est proposé, à condition de valider le niveau requit.

Déroulement et les conditions de passage des épreuves de l’examen :

La durée de l’examen est ‘une trentaine de minutes plus ou moins.

Le candidat sera jugé sur sa capacité à déceler les changements de contexte de circulation et à adapter sa conduite en conséquence (fiche de suivie Rousseau).

Il devra :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier (durée environ 25 minutes)
  • Suivre un itinéraire ou se rendre vers une destination préalablement établie en se guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ 5 minutes.
  • Réaliser des manœuvres différentes : un freinage pour s’arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière
  • Procéder o la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et répondre à une question portant sur les notions élémentaires de premier secours.
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs
  • Adapter sa conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables

L’examen peut se dérouler dans différents centres qui nous sous attribués par la préfecture chaque mois. Avant un passage, nous estimons qu’il est important de pratiquer dans des conditions proches de celles de l’examen, avant l’examen final.

L’examinateur évalue les candidats selon une grille bien précise regroupant différentes compétences, que vous pouvez trouver à la dernière page de votre fiche de suivi.

Le candidat doit obtenir un minimum de 20 points et ne pas commettre d’erreurs éliminatoires (comportement dangereux du candidat plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation ou la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers). L’erreur éliminatoire entraine obligatoirement l’échec à l’examen, qu’elle ait ou non nécessité une intervention physique ou verbale de l’expert.

Avant un examen, un cours collectif résumant cela a lieu en salle de code, vous pourrez y demander toutes les informations que vous le souhaitez.

L’Auto-école et son équipe sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bonne formation

Partager