RECHERCHER LA SIGNALISATION, LES INDICES ET EN TENIR COMPTE

 

 

POURQUOI  RECHERCHER ?

Vous en êtes à la compétence 2, BRAVO !!!!
Vous venez d’apprendre à déplacer le véhicule, et vous devez maintenant être plus à l’aise avec cela.

La prochaine étape, déplacer ce véhicule en ville, en respectant la signalisation et la réglementation. Mais comment respecter ce que l’on ne voit pas ???

Pré-requis: Pour pouvoir travailler sur cet object , vous devez au préalable connaître suffisamment la signification,  les couleurs et les symboles des panneaux, et des marquages au sol sans quoi rechercher ce que l’on ne connait pas n’a pas de sens.
Si vous n’avez pas de livre de code, un lien vers wikipédia fera l’affaire (Panneaux de signalisation )

La tâche de conduite se découpe en 4 étapes :
– PERCEPTION
– ANALYSE
– DECISION
– ACTION

Si vous ne percevez pas l’information suffisamment tôt, il vous sera difficile d’analyser et de prendre une décision en toute tranquillité. Vous conduirez sous pression et vous prendrez des décisions qui ne seront pas toujours les bonnes. Cela peut provoquer un accident.
dès lors que vous saurez chercher cette information , vous aurez tout le temps d’analyser la situation et d’agir en conséquence.

Nous travaillerons donc ici sur la recherche d’information et donc la PERCEPTION, et éventuellement sur l’ ANALYSE de cette information.

Quel type d’information faut-il chercher?

– La Signalisation verticale: ce sont les panneaux, les feux ou toute signalisation se situant en hauteur
– La Signalisation horizontale: Ce sont les marquages au sol
– Les indices utiles: : Ils peuvent venir de l’extérieur du véhicule, comme de l’intérieur ( un bruit particulier ? un voyant qui s’allume sur le tableau de bord). En fait, un indice utile, c’est ce qui vous servira dans le cadre de votre conduite, par exemple les forme des bâtiments ou les voitures garées nous servent d’indice sur une possible intersection.

 

Quel sens utiliser?

 

Il n’y a pas que la vue, mais l’ouïel’odorat et vos sensations vous serviront d’indice, ne vous cantonnez pas à la simple recherche de signalisation. Lorsque vous êtes en vélo, en scooter ou même à pied, le bruit d’un véhicule annonce sa venue et vous fait tourner la tête. Des vibrations vous font comprendre que la chaussée n’est pas parfaite, ne changez surtout pas vos habitude, tournez la tête, soyez à l’écoute de vos sens et perfectionnez vous. Tout est bon à prendre, et tout les chemins mènent à Rome, l’information qui vous fera comprendre le plus tôt la nature des futurs dangers de la route sera la plus utile.

 

COMMENT S’ EXERCER A LA RECHERCHE D’ INFORMATION

 

Nous y voila, il faut pratiquer la CONDUITE COMMENTEE. C’est très difficile, très fatiguant, mais c’est ce qu’il y a de plus utile pour apprendre à chercher de l’information. Vous pouvez intégrer de la progressivité et diminuer votre charge de conduite en cherchant uniquement la signalisation verticale, puis horizontale et alterner.
Vous pouvez également commencer par le faire sans les pédales, ce qui diminuera également votre charge et facilitera votre recherche pour commencer. Vous pouvez également vous entrainer en qualité de passager de votre coté à la conduite commenté, mais IL FAUDRA LA FAIRE QUOI QU’IL ARRIVE DONC CESSEZ DE NEGOCIER!!!!!!

C’est dure mais c’est pour votre bien ( et éventuellement pour notre plaisir personnel de vous voir souffrir, ou pas …  ).

 

Questionnez vous sur ce que vous faite comme exercice, ce que vous manquez et ce que vous avez l’habitude de voir. Tout les conducteurs que vous connaissez maitrisent cette information ? la font-ils seulement ? Surement pas, cela les rend d’autant plus dangereux. Il est donc d’autant plus important de la faire vous même, car on ne peut visiblement pas compter sur les autres.

 

Une fois que vous vous sentirez mieux avec cette information, nous verront plus tard comment la traiter, la hiérarchiser et l’utiliser au mieux.

Partager